Cabinet de Psychothérapie & de Naturopathie à AVRANCHES › 06 85 19 16 66

Apprendre à vivre et méditer en pleine conscience

Apprendre à Vivre et Méditer en pleine conscience

(Enseignements pratiques et théoriques) 

 

En pratique : 2 séances par mois

Au choix : Le Mercredi matin de 10H à 11H30 –  Le Vendredi soir de 18H30 à 20H

1ère séance Découverte (10 euros)  : Mercredi 25 Septembre  et  Vendredi 27 septembre 2019

Comment : En groupe – Cycle de 12 séances – Pas besoin de s’asseoir en lotus  – Assis dans un fauteuil ou sur un coussin de méditation (Zafu) ou banc de méditation (Shoggi) sur place.

Lieu : Cabinet ONNO-FAUCON Myriam – 1Bis Rue Duhamel à Avranches

Tarif : 240 Euros pour 12 séances – Possibilités de payer en plusieurs fois

 

Renseignements et inscription 

Tel/SMS : 06 85 19 16 66

E-mail : m.onno-faucon@psycho50.com

 

Pour qui : Pour toutes les personnes : enfants , adolescents et adultes

 

QU’EST-CE QUE LA PLEINE CONSCIENCE ?

La Pleine Conscience (mindfuness en anglais) est la conscience qui se manifeste lorsque l’on porte attention intentionnellement et de manière non jugeante sur l’expérience du moment présent. La Pleine Conscience s’entraîne par la méditation formelle et des pratiques informelles.

D’OÙ VIENT LA MÉDITATION DE LA PLEINE CONSCIENCE ?

En 1979, Jon Kabat-Zinn, docteur en biologie moléculaire diplômé du MIT aux Etats-Unis, pratiquant lui-même le yoga et la méditation, a eu l’intuition d’adapter ces pratiques dans le contexte hospitalier où le stress est très présent, aussi bien chez les patients que chez les soignants, en proposant un protocole précis.

C’est de là qu’est né le programme éducatif et préventif appelé MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction – Réduction du Stress basée sur la Pleine Conscience) au sein de la Faculté de Médecine de l’Université du Massachusetts, avec la création plus tard du Center For Mindfulness in Medecine, Health Care, and Society (C.F.M.).

Pratiqués dans un contexte laïque, les programmes basés sur la Pleine Conscience sont nés de la rencontre entre deux mondes de connaissance :

  • d’un côté, la méditation de Pleine Conscience qui trouve son origine dans la tradition de la psychologie bouddhiste sous la forme d’enseignements et de pratiques (vipassana) développant les qualités universelles de présence attentive, de compassion et de sagesse ;
  • et de l’autre, celui de la science, de la médecine et de la psychologie occidentale.

La pratique de la méditation de Pleine Conscience se déploie aujourd’hui dans de nombreuses sphères de notre société  et fait l’objet d’un nombre croissant d’études scientifiques.

EN QUOI CONSISTE LA PRATIQUE DE LA PLEINE CONSCIENCE ?

Concrètement, la pleine conscience consiste à  « porter son attention, de manière intentionnelle, sur le moment présent «  sur ses expériences internes (sensations physiques, ressentis, émotions, pensées…) et aux événements extérieurs (environnement physique, relationnel …) sans porter de jugement de valeur.

La pleine conscience distingue généralement deux pratiques complémentaires, la première est informelle, tandis que la seconde est formelle. L’une ne va pas sans l’autre car elles se renforcent mutuellement et permettent une pratique et une ouverture plus profonde du cœur et de l’esprit. La pratique informelle désigne les petites actions que l’on peut mettre en place au quotidien dans la vie de tous les jours lorsque l’on est en mouvement. La pratique formelle concerne la méditation en elle-même. Méditer, c’est d’abord s’arrêter. On marque un arrêt dans ses activités quotidiennes et ses pensées continues pour se poser et prendre un temps pour soi.

Lors de la pratique, on accorde l’importance aux notions de bienveillance, de non-jugement et d‘acceptation : bienveillance par rapport à soi et aux autres,  le non-jugement de l’expérience qui est en train d’être vécue, l’acceptation de l’expérience telle qu’elle est dans la perfection de ses imperfections.

C’est une pratique accessible à tous qui s’apprend à travers des méditations formelles (méditation) ou des pratiques informelles (présence dans les activités du quotidien). Son apprentissage, au travers de programmes basés sur la Pleine Conscience qui se déploient sur plusieurs semaines permet de l’intégrer pleinement dans son quotidien, comme une nouvelle façon de vivre en étant pleinement présent.

QU’EST-CE QUE CELA CHANGE DE PRATIQUER RÉGULIÈREMENT LA PLEINE CONSCIENCE ?

Entraîner son attention permet de vivre pleinement, en étant plus présent et plus conscient. La pratique de la Pleine Conscience permet de contacter nos ressources internes, notre capacité de résilience au stress, notre clarté d’esprit, notre calme intérieur, notre liberté par rapport aux schémas réactifs habituels, notre bienveillance. C’est la relation que nous entretenons à nous-mêmes, aux autres et au monde qui progressivement peut changer et s’apaiser, en voyant et en comprenant plus clairement ce qui est à l’origine de notre stress et de nos insatisfactions.

Depuis 30 ans, la recherche scientifique s’intéresse aux programmes basés sur la Pleine Conscience qui, organisés selon un protocole précis, facilitent la réplication d’études. La science a ainsi mis en lumière de nombreux bienfaits sur la santé (réduction du stress et résilience au stress, meilleure régulation émotionnelle, concentration, neuroplasticité…) ainsi que sur de multiples pathologies liées au stress (douleurs chroniques, inflammation, psoriasis, hypertension…)

 

2019-09-02T18:19:34+00:00 28 août 2019|Mes Actualités|