Nutrition cellulaire active

La Nutrition Cellulaire Active®

Les déséquilibres de notre organisme sont à rechercher au niveau cellulaire.
Polluées  par des toxiques ou  carencées en « molécules de la vie », dont les oligoéléments, nos cellules ne peuvent assurer correctement leurs fonctions vitales. Le « bon fonctionnement » de nos cellules, peut être restauré par l’apport d’oligoéléments, indispensables pour détoxiquer et pour restructurer et de nutriments essentiels, en quantité optimale. C’est ainsi que l’on peut résumer le concept expérimenté et proposé dès le début des années 1990 par Claude Lagarde, la Nutrition Cellulaire Active®.

Notre organisme : un assemblage de cellules !

La cellule est l’unité de base du vivant. Notre corps en est composé de milliers de milliards, qui se regroupent et se spécialisent pour former par exemple notre cerveau, notre squelette ou encore notre peau, etc… Pour fonctionner de façon optimale, nos cellules ont besoin, comme nous, d’oxygène, d’eau, de vitamines dont les vitamines B, de minéraux, d’oligoéléments, de bons acides gras d’huiles 1re pression à froid, d’acides aminés essentiels, d’antioxydants végétaux.

Le « tout génétique » remis en question

Notre mode de vie moderne et notre environnement sont sources de déséquilibres et de perturbations pour nos cellules. Les études les plus récentes ont montré que ce ne sont pas nos gènes seuls qui contrôlent notre devenir et le fonctionnement correct de nos cellules. C’est avant tout notre environnement qui influence notre bien-être et sa préservation

Comment rendre aux cellules carencées leur potentiel fonctionnel optimal ?

Toute la force du concept de Nutrition Cellulaire Active® est de revenir à la source des dysfonctionnements, la cellule.

Chaque cellule respire, se nourrit, élimine, communique, se reproduit…et pour réaliser toutes ces fonctions vitales, un nombre impressionnant de réactions chimiques s’y déroule, à vitesse accélérée. Pas de réaction possible sans la présence de protéines spécifiques ou enzymes, qui pour être actives, doivent s’associer à un oligoélément spécifique.

L’oligoélément est en quelque sorte le starter de la réaction. De plus les réactions ne sont pas isolées ; elles se succèdent en cascade, chacune avec son oligoélément.

Or l’on assiste aujourd’hui à des carences modérées quasi généralisés en oligoéléments.
En cause : assiette industrialisée appauvrie (raffinages, sols épuisés…), mauvaise assimilation par déséquilibre de la flore intestinale, piégage (additifs alimentaires, pesticides…), surconsommation (stress, alimentation acidifiante). La cellule est en souffrance et essaie de compenser par une suractivité à l’origine d’un épuisement cellulaire qui va à terme avoir des conséquences sur le métabolisme dans son ensemble : fatigabilité excessive, manque de vitalité s’en suivent dans un premier temps puis désordres fonctionnels et organiques; la santé est altérée.

Pour relancer le métabolisme, la Nutrition Cellulaire Active® dans une 1ère étape apporte des oligoéléments, sous forme ionique et à doses physiologiques, conditions de leur assimilation. C’est à cette condition que pourront être efficaces les autres nutriments essentiels apportés en complémentation (acides gras, vitamines, acides aminés…) dans une 2ème étape.

mai 31 2014 08:13 | Naturopathie

Comments are closed.